Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/44/d808600311/htdocs/bloomsdaymontreal/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 6230
Entrevue avec Laurent Colantonio | Festival Bloomsday Montréal

Dans le but de commémorer le centenaire de l’insurrection de Pâques 1916, l’Université de Montréal accueillera le public le jeudi 20 octobre à partir de 17h dans le locale C-2081 pour la diffusion d’un documentaire 1916 :The Irish Rebellion suivie de cocktails, et le vendredi 21 octobre pour une journée complète qui commencera à 9h et se terminera à 17h ou plusieurs professeures livreront des lectures. Parmi eux sera le professeur Laurent Colantonio, que j’ai eu la chance d’entretenir à propos de sa présentation, qui livrera un exposé sur les commémorations dans les deux Irlandes à 15h le vendredi 21 octobre. 

Au début des années 1990, l’Irlande du Nord était une place peu visitée, mais le jeune Laurent Colantonio, qui n’est pas en encore professeur, décide d’y aller en vacances par hasard. Il admirait déjà la musique, les peintres et la littérature qu’offrait l’Irlande, mais ce qui l’attendait, à quelque deux heures de Paris par avion, était un pays occupé par des hommes armés, ou les grandes villes étaient survolées par des hélicoptères ; l’Irlande du Nord était un pays en pleine guerre civile. Malgré tout, cette visite marqua le début d’une curiosité pour un peuple et une histoire qui se dessina en parcours professionnel et en un cheminement qui l’amenèrent à enseigner l’histoire, notamment, à l’Université de Poitiers, et présentement à l’Université du Québec à Montréal.

​​Sa présentation prend comme point de départ les commémorations de l’insurrection de Pâques et la bataille de la Somme d’aujourd’hui et remonte le temps jusqu’en 1916 pour examiner les nombreuses commémorations au fils des ans pour mieux comprendre comment et pourquoi ils ont changé. Il explique que ces deux évènements sont devenus des mythes fondateurs et identitaires pour les deux camps, Pâques pour les nationalistes et la bataille de la Somme pour les unionistes, et qu’ils se sont construits en parallèle, créant des mémoires opposées dans les deux Irlandes, mais qu’aujourd’hui les histoires se rapprochent de plus en plus. Il estime que ce rapprochement des deux histoires a commencé aux alentours des années 1990 et qu’aujourd’hui, dans le cadre du centenaire, ils ont pour but de souligner et supporter les efforts de réconciliation à fin de créer un futur commun. Il examine aussi les commémorations marquantes, notamment le 75iemme anniversaire en 1991 où les tensions font en sorte que les célébrations s’atténuent, et les compares à celle d’aujourd’hui. De plus, cet exposé s’intéresse à comprendre ce qu’ont commémore, pourquoi ont le commémore, comment ont réinterprète le passé dans le présent et quelles pièces es utilisé ou délaissé dans cette réinterprétation pour construire le futur.

​Cette journée qui est dédiée à des présentations de commémoration a pour but de nous rappeler les martyres de l’insurrection de Pâques 1916 et son importance en tant que mythe, mais aussi de réinscrire et ouvrir cet évènement dans une perspective plus large, notamment son impacte au Québec et dans la Première Guerre mondiale, pour nous permettre de mieux y réfléchir. Les présentations visent à faire penser les gens et leur offrir une histoire de l’insurrection de Pâques plus précise et plus complexe. Elles visent aussi à démontrer que cet évènement a eu des effets dans le monde entier et que son influence ne s’en tient pas seulement à l’Irlande. De plus, le rôle des femmes dans le conflit sera souligné et démontrera que la recherche en histoire est active même dans les cas ou les thèmes que l’on croyait les plus ancrés.

​Au plaisir de vous voir en grands nombres pour commémorer l’insurrection de Pâques 1916.

Entrevue avec Guillaume Lamy : https://www.youtube.com/watch?v=X3nNkId9gSc

Dominic Richard

Pin It on Pinterest