We Remember Gus O’Gorman

Champion and staunch supporter of Irish language and culture, Dr. Gus O’Gorman immediately came on board when David and I asked him about reviving the Bloomsday Festival here in Montreal in 2012. He and his friends had celebrated it for several years in Hurley’s Pub with readings from the book that started it all, Ulysses by James Joyce.


 

Gus loved being on the stage. He dressed up for his readings and put his heart and talent into every one. He had his business side too. While Gus was president of the St. Patrick’s Society of Montreal, he got the newsletter Nuacht started. He ran his radiology practice at Westmount Square and took care of kids at the Children’s and the Shriners Hospital.

His funeral was Saturday, November 5 at Ascension of Our Lord Church in Westmount. There were at least 500 people present from the Irish community here in Montreal but also others who knew him in other capacities – such as the ski club in St. Jerome, other sports and cultural organizations as well. Later over 200 folks came to the reception at the Irish Embassy Pub, Gus’s favourite, where we raised a “The Parting Glass”:

 

Oh, all the comrades that e’er I had/ They’re sorry for my going away/ And all the sweethearts that e’er I had/ They’d wish me one more day to stay/ But since it falls unto my lot/ That I should rise and you should not/ I’ll gently rise and softly call/ Good night and joy be with you all.

 Good night, dear Gus. We shall miss you with all our hearts.

 Judith and David Schurman

Festival Bloomsday Montreal

 Official Obit:

http://mountroyalcem.permavita.com/site/AugustinOGorman.html?s=40

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Entrevue avec Laurent Colantonio

Dans le but de commémorer le centenaire de l’insurrection de Pâques 1916, l’Université de Montréal accueillera le public le jeudi 20 octobre à partir de 17h dans le locale C-2081 pour la diffusion d’un documentaire 1916 :The Irish Rebellion suivie de cocktails, et le vendredi 21 octobre pour une journée complète qui commencera à 9h et se terminera à 17h ou plusieurs professeures livreront des lectures. Parmi eux sera le professeur Laurent Colantonio, que j’ai eu la chance d’entretenir à propos de sa présentation, qui livrera un exposé sur les commémorations dans les deux Irlandes à 15h le vendredi 21 octobre. 

Au début des années 1990, l’Irlande du Nord était une place peu visitée, mais le jeune Laurent Colantonio, qui n’est pas en encore professeur, décide d’y aller en vacances par hasard. Il admirait déjà la musique, les peintres et la littérature qu’offrait l’Irlande, mais ce qui l’attendait, à quelque deux heures de Paris par avion, était un pays occupé par des hommes armés, ou les grandes villes étaient survolées par des hélicoptères ; l’Irlande du Nord était un pays en pleine guerre civile. Malgré tout, cette visite marqua le début d’une curiosité pour un peuple et une histoire qui se dessina en parcours professionnel et en un cheminement qui l’amenèrent à enseigner l’histoire, notamment, à l’Université de Poitiers, et présentement à l’Université du Québec à Montréal.

​​Sa présentation prend comme point de départ les commémorations de l’insurrection de Pâques et la bataille de la Somme d’aujourd’hui et remonte le temps jusqu’en 1916 pour examiner les nombreuses commémorations au fils des ans pour mieux comprendre comment et pourquoi ils ont changé. Il explique que ces deux évènements sont devenus des mythes fondateurs et identitaires pour les deux camps, Pâques pour les nationalistes et la bataille de la Somme pour les unionistes, et qu’ils se sont construits en parallèle, créant des mémoires opposées dans les deux Irlandes, mais qu’aujourd’hui les histoires se rapprochent de plus en plus. Il estime que ce rapprochement des deux histoires a commencé aux alentours des années 1990 et qu’aujourd’hui, dans le cadre du centenaire, ils ont pour but de souligner et supporter les efforts de réconciliation à fin de créer un futur commun. Il examine aussi les commémorations marquantes, notamment le 75iemme anniversaire en 1991 où les tensions font en sorte que les célébrations s’atténuent, et les compares à celle d’aujourd’hui. De plus, cet exposé s’intéresse à comprendre ce qu’ont commémore, pourquoi ont le commémore, comment ont réinterprète le passé dans le présent et quelles pièces es utilisé ou délaissé dans cette réinterprétation pour construire le futur.

​Cette journée qui est dédiée à des présentations de commémoration a pour but de nous rappeler les martyres de l’insurrection de Pâques 1916 et son importance en tant que mythe, mais aussi de réinscrire et ouvrir cet évènement dans une perspective plus large, notamment son impacte au Québec et dans la Première Guerre mondiale, pour nous permettre de mieux y réfléchir. Les présentations visent à faire penser les gens et leur offrir une histoire de l’insurrection de Pâques plus précise et plus complexe. Elles visent aussi à démontrer que cet évènement a eu des effets dans le monde entier et que son influence ne s’en tient pas seulement à l’Irlande. De plus, le rôle des femmes dans le conflit sera souligné et démontrera que la recherche en histoire est active même dans les cas ou les thèmes que l’on croyait les plus ancrés.

​Au plaisir de vous voir en grands nombres pour commémorer l’insurrection de Pâques 1916.

Entrevue avec Guillaume Lamy : https://www.youtube.com/watch?v=X3nNkId9gSc

Dominic Richard

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Honouring Compassion in a Time of Crisis

The monument known as “the Black Rock,” adjacent to an abandoned parking lot near the Victoria Bridge, inadequately serves to mark the graves of 6,000 Irish immigrants who lost their lives in The Great Famine (1846-47). In his introduction at the opening of the exhibit on the subject at the Grey Nuns Museum in Old Montreal on October 12, 2016, co-curator Dr. Jason King from National University of Ireland (NUI), Galway described the situation as deplorable, making a plea for the City of Montreal and the federal government to support the tireless work of Fergus Keyes, director of the Irish Memorial Monument Park Foundation and the Montreal community to transform the site into a memorial park. According to an editorial in the Montreal Gazette (June 1, 2016), “A proper memorial is long overdue. The 10-foot engraved stone, blackened by exhaust fumes on a median between traffic lanes, is difficult for pedestrians to reach and easily overlooked by motorists who may be oblivious to the mass graves that lie beneath.” The park would seem to be an obvious initiative for the 375th anniversary of Montreal and Canada’s 150th anniversary in 2017.

The touring exhibit entitled Saving the Famine Irish: The Grey Nuns and the Great Hunger highlights the remarkable story of the Grey Nuns (Sisters of Charity) as well as other religious orders and individuals who came to their assistance in caring for the sick and dying Irish immigrants that arrived in Montreal.


Above: Dr. Jason King co-creator of the exhibit now on display. 


Above: Victor Boyle, right, President of the Ancient Order of Hibernians and member of the Monument Committee listening to the opening speech .

A parallel exhibit is presently on display at the Glasnevin Cemetery Museum in Dublin.

When: October 12 to November 30, 2016

(Tuesdays to Sundays from 10:00 am to 4:00 pm)

Location: Grey Nuns Museum, Maison de Mère d’Youville, 138, rue Saint Pierre, Montreal

Info: 514-842-9411; http://www.montrealirishmonument.com

Written by Marlene Chan. Photos by Kevin Wright.

Posted in Uncategorized | Leave a comment